Orange/Wanadoo et « Too many connections, slow down. OFR004_104 [104]) » | Zapoyok

Orange/Wanadoo et « Too many connections, slow down. OFR004_104 [104]) »

Depuis le 17 décembre environ, Orange a modifié (une fois de plus) le fonctionnement de ses serveurs de mail.

Cette fois la conséquence est la suivante : très rapidement lors d’un mailing les serveurs d’Orange refusent les mails avec le message suivant :

Dec 20 12:32:33 ns303007 postfix/smtp[6102]: B454432E76: to=, relay=smtp.wanadoo.fr[80.12.242.82]:25, delay=23, delays=0.02/0/23/0, dsn=4.0.0, status=deferred (host smtp.wanadoo.fr[80.12.242.82] refused to talk to me: 421 mwinf5c30 ME Trop de connexions, veuillez verifier votre configuration. Too many connections, slow down. OFR004_104 [104])

La file des messages se rempli alors très rapidement pour monter facilement à plusieurs dizaine de milliers de mails en attente d’envoi et surtout totalement bloqués !

Autre souci les mails sont en status deferred, et seront donc supprimé de la file dans un délai de 5 jours par défaut (voir la configuration de maximal_queue_lifetime). C’est insuffisant pour laisser s’écouler les mails en attente !

Pour les serveurs de mail que je gère j’ai « bidouillé » un script pour vider manuellement la queue pour les mails destinés à Orange/Wanadoo afin que les personnes aient leur mail au plus tôt !

Mais il fallait trouver une solution plus durable…

J’en ai mise une en place, elle n’est pas parfaite mais elle a permis de gérer et de délivrer les mailings de ces fêtes de fin d’année en temps et en heure !

Détails de la solution : transport spécifique pour orange/wanadoo

/etc/postfix/transport

wanadoo.com slow:

wanadoo.fr slow:

orange.com slow:

orange.fr slow:

puis postmap /etc/postfix/transport

dans /etc/postfix/master.cf

#==========================================================================

# service type private unpriv chroot wakeup maxproc command + args

# (yes) (yes) (yes) (never) (100)

#==========================================================================


slow unix – – n – 5 smtp
-o syslog_name=postfix-slow
-o smtp_destination_concurrency_limit=3
-o slow_destination_rate_delay=1

dans /etc/postfix/main.cf

slow_destination_recipient_limit = 20
slow_destination_concurrency_limit = 2

et finalement : /etc/init.d/postfix reload

Les mails se stockent tout de même en queue, mais la file se vide ensuite relativement rapidement !

viaOrange/Wanadoo et « Too many connections, slow down. OFR004_104 [104]) » | Zapoyok.